Portraits

“La Terre dans tous ses états”


Nous sommes heureuses de pouvoir enfin publier notre premier article de la rubrique “Portraits”. Le premier d’une longue série, nous l’espérons.

Nous étions à vrai dire, assez impatientes de commencer à partager avec vous nos découvertes et nos coups de cœur. Mais le confinement a ralenti les actions et les rencontres.

Un grand merci donc, à Brigitte, d’avoir bien voulu inaugurer cette rubrique et de nous avoir reçu si gentiment la semaine dernière. 

Brigitte, c’est Brigitte Flak-Thebaud, potière installée dans son village du Chêne Creux à Saint-Etienne-de-Montluc depuis presque 20 ans.
On vous l’avoue, bien qu’habitant Saint-Etienne depuis des années, Brigitte est une découverte pour nous. Nous avons visité il y a quelques jours sa jolie petite cour avec sa table de jardin, ses poteries de chats posées à droite à gauche qui nous souhaitent la bienvenue et sa petite boutique chaleureuse.
Mea Culpa… Mais c’est aussi une des raisons d’être de notre blog. Nos découvertes le sont forcément aussi pour d’autres.


Brigitte est une passionnée. Et comme Obélix tombé petit dans la potion magique, Brigitte est tombée “en amour de la terre”, comme elle dit, toute petite.

Enfant, elle adorait passer des heures à “trifouiller” la terre dans le jardin de ses grands-parents. En grandissant, son intérêt est resté intact mais la vie l’a emmenée en direction de l’usine pendant plus de 15 ans. On ne peut pas dire que l’usine ne lui plaisait pas. Elle faisait consciencieusement son travail. Mais sa passion était ailleurs.

Le destin l’a rattrapée le jour où elle s’offre en 1985, pendant des vacances, un stage de poterie à Banon dans les Alpes-de-Haute-Provence. Une révélation !! Qui lui donnera envie d’en faire son métier.
Mais le chemin est encore long. Pendant des années, en plus de son travail à l’usine, Brigitte enchaîne les stages de poterie pendant les vacances, un peu partout en France, et notamment au Fuilet, dans le Maine-et-Loire, écoutant les conseils et apprenant les gestes de ses maîtres potiers.


Son rêve se concrétise un peu plus, lorsqu’en 1998, elle part suivre pendant 9 mois une formation de tourneur en céramique au Centre International de Formation aux Métiers d’Art et de la Céramique de Saint-Amand-en-Puisaye dans la Nièvre. Elle y découvre l’Histoire de l’Art qui la passionne et s’initie à l’émaillage.
Elle décroche un CAP avec Mention.

Vient ensuite le temps de l’installation à Saint-Etienne-de-Montluc, au milieu des champs, où elle se sent bien. Avec son mari, ils se lancent tous les deux dans la construction de ce qui est aujourd’hui son atelier-boutique.

Pendant les travaux qui dureront plusieurs années, toujours pleine d’abnégation et de volonté, Brigitte s’entraîne seule chaque jour dans sa cave, car il faut tourner tous les jours pour ne pas perdre les gestes. Elle commence également à chercher ses émaux, c’est-à-dire les couleurs qui seront fixées sur ses poteries. Chaque couleur est unique et propre à chaque potier. Cette longue recherche pour trouver les ingrédients, les bons dosages et la bonne formule durera plus d’un an. Ses préférences se sont portées vers des tons blancs/crèmes, bleus et verts.


La poterie nécessite une certaine dextérité bien sûr mais également de la patience et de la poésie, pour mettre un peu de son âme dans chaque objet.

Et de la poésie, Brigitte n’en manque pas. Ici un “Juste toi et moi” inscrit sur un plat, là un “Rêves enrobés de soleil”. Un bouquet de délicats coquelicots rouges, dérogeant un peu à ses couleurs habituelles, trône sur un meuble.
La poésie s’invite aussi sur le mur de sa maison, située en face de son atelier, à travers les mosaïques d’un chat rêveur regardant la lune et d’un arbre de vie qui étend ses branches longuement.

Nous avons eu la chance de visiter son atelier. Une bonne partie est occupée par le gros four jaune aux briques réfractaires, qui peut chauffer jusqu’à 1300°C. Le tour dont Brigitte se sert est électrique. Tous les murs sont recouverts d’étagères où sèchent ses dernières créations et celles de ses élèves, où patientent ses pains de terre et des seaux remplis de ses préparations pour l’émaillage, dont les noms invitent à la rêverie (“Douceur”, “Pâquerette”, “Orient”, “Pensées”…).

Brigitte commande des pains de terre de 10kg, dont elle fait ensuite des balles de terre plus petites, qu’elle tourne. Une fois façonnés, les objets doivent sécher pendant au moins une semaine, voire plusieurs en automne et en hiver, lorsque le temps est humide. Quand on vous dit qu’il faut savoir apprivoiser la patience pour être potier…
Après avoir fait de la faïence à ses débuts, Brigitte s’est tournée vers le grès depuis plusieurs années. Elle aime son côté rustique, solide et pratique pour l’alimentaire. Le grès nécessite 2 cuissons au four : une première cuisson que l’on appelle le dégourdi, à 960°C pendant 12 heures (une fois toute humidité partie) et une deuxième cuisson plus forte à 1280°C, toujours pendant 12 heures. C’est entre les deux que se fait la phase d’émaillage. La terre poreuse, est plongée dans un bain protecteur d’émail qui donne à l’objet toute son imperméabilité et ses nuances de couleur.

“Le Temps glisse sur la Terre, et cette Terre glisse sous mes mains…. kaolinement, je la transforme, je la déforme, je la forme…. au fil de ce temps !!!”

Brigitte Flak

Vous trouverez dans sa boutique des créations variées, que ce soit pour décorer, pour le plaisir des yeux ou leur utilité en cuisine : des vases, des mains à sel, des beurriers à eau, des coupes, des bols, des plats, des tasses et théières, des entonnoirs à confiture, des bougeoirs, des séparateurs d’oeufs pleins de sourires, des salières magiques et même des bijoux.

Brigitte, après avoir vadrouillé et fait de nombreux marchés de potiers les weeks-ends aux quatre coins de la France, s’est un peu posée. Elle fait encore des marchés d’artisanat sur la côte vendéenne l’été et les marchés du département le reste de l’année.

Son enthousiasme l’accompagne dans la transmission de son art aux plus jeunes. Ses “bambinos” comme elle les appelle, lui manquent en ces temps de confinement. Elle qui d’habitude, leur apprend à développer leur créativité lors de stages de vacances à l’Ecomusée Rural de Vigneux-de-Bretagne, s’ennuie de leurs yeux qui brillent et de la fierté d’avoir réalisé un premier “chef d’œuvre”.
Elle a hâte d’accueillir à nouveau tout au long de l’année dans son atelier les enfants de Saint-Etienne de plus de 7 ans ou les adultes qui veulent découvrir son univers.


Brigitte aime aussi partager avec ses amis artistes, qui lui dédieront les chansons “Tourne la Terre” et “Grain de Sable”, inspirées par sa passion : La Terre dans tous ses états.

N’hésitez pas à vous rendre à son atelier-boutique, ouvert du lundi au vendredi de 12h à 17h30 et le week-end sur rendez-vous.

LA TERRE DANS TOUS SES ETATS
ATELIER DU POTIER
Brigitte FLAK-THEBAUD
15 Le Chêne Creux
44360 Saint-Etienne-de-Montluc
Tél : 07 71 24 51 25
Mail : atelierdupotier.brigitte@orange.fr
Page Facebook
https://atelierkaolindebibi.jimdofree.com/

Vous pourriez également aimer...