Portraits

Lune de Lin : Un voyage à travers les civilisations

Nouveau portrait, nouvelle rencontre passionnante !

Cette fois-ci, nous avons eu la chance de passer un peu de temps avec Eugenia Royo Bau, la créatrice de la marque « Lune de Lin ». Située entre Saint Etienne de Montluc et Cordemais, elle est spécialisée dans la création textile, principalement en lin.

Eugénia, archéologue de formation, nous explique l’origine de ce nom très poétique : « le mot « Lin » est une évidence pour moi car non seulement je travaille essentiellement cette fibre naturelle mais celle-ci est en plus utilisée depuis des millénaires par nos ancêtres. Et “Lune”, car j’ai toujours été fascinée par son côté mystérieux et parce que, comme le soleil, la lune, spectatrice silencieuse de l’évolution de l’humanité, constitue un lien commun à toutes les civilisations »

Et puisque le lin est à l’honneur, déroulons avec Eugenia le fil de son parcours.

C’est l’histoire d’un rêve qui démarre à 19 ans, quand Eugenia quitte Valence en Espagne pour venir faire ses études d’archéologie à la Sorbonne. Son diplôme en poche, elle décroche un poste d’archéologue au Musée du Louvre.
Pendant près de 15 ans, Eugenia parcourt toutes les salles d’exposition du plus grand musée du monde ainsi que les kilomètres de galeries où sont entreposées des centaines de milliers de trésors. Elle côtoie les plus grands conservateurs et archéologues et surtout participe à la création du Département des Arts de l’Islam.

Devenue maman, son choix de vie la mène au calme avec sa famille, dans un écrin de verdure, à Saint Etienne de Montluc.

Mais même dans un petit coin de paradis, les impératifs du quotidien s’imposent toujours ! Car celle qui voulait simplement apprendre à faire des ourlets de pantalons pour ses trois enfants, s’est transformée en une couturière professionnelle et talentueuse.

Eugenia s’inscrit à des cours intensifs de couture. Elle ne compte pas ses heures et se découvre une nouvelle passion. Sa créativité l’amène rapidement à réaliser ses patrons, choisir ses harmonies de couleurs, couper ses tissus et s’affairer sur sa machine à coudre pour réaliser ses premiers coussins et fanions accompagnés de petites chouettes pour décorer les chambres des enfants.

Très vite, elle choisit le lin comme matière principale. Cette fibre naturelle et écologique ne nécessite ni pesticides, ni irrigations artificielles. On ne le sait pas toujours : la France est le premier producteur de lin au monde ! De plus, durant toutes les opérations industrielles de transformation (teillage, peignage, filage, tissage), l’activité est mécanique et non polluante. Eugenia se fournit en lin auprès d’une entreprise française. Elle choisit minutieusement la garniture des coussins pour que ceux-ci ne se déforment pas avec le temps et fait le choix de n’utiliser que des fournitures de qualité.

Eugenia se prend au jeu et propose ses premières créations au marché de Noël de Saint Etienne. C’est un succès ! Mais elle prend cependant le temps de se poser pendant quelques mois pour aller puiser au fond d’elle-même, faire émerger son identité, son histoire, son essence. Ce temps d’introspection la ramène vers ses années au Musée du Louvre ; l’idée est là : ses créations s’inspireront avant tout des civilisations anciennes.

Avant le début de chaque collection, le premier rituel, pour une amoureuse des couleurs, est la composition d’une palette unique. Eugenia prend un véritable plaisir à choisir et associer les différentes teintes de tissus.



Les Celtes – Terre de légendes


Pour sa première collection, elle rend hommage à la région nantaise qui l’accueille depuis quelques années : “Les Celtes – Terre de légendes”. Une collection aux couleurs printanières, dans laquelle chaque symbole peint à la main est prétexte à nous faire découvrir ou redécouvrir cette civilisation. Car cela lui tient à cœur d’accompagner ses sujets d’un contenu didactique.

Arbre de vie :
Symbole de force, de sagesse et de connaissance, les celtes respectaient profondément la nature et les forêts et considéraient les arbres comme sacrés.

Runes celtiques :
Appelées aussi “alphabet Futhark”. Ce sont 24 signes avec chacun un sens bien précis et magique. “ru” signifie “secret”. On trouve ces runes gravées dans des pierres.

Entrelacs :
Motifs irlandais, les premiers entrelacs seraient nés par imitation des lignes et formes entrecroisées issues du travail des fibres comme le cordage, le tissage ou la vannerie.

Triquetra :
Le mot triquetra, dérivé du latin, signifie trois (tri) coins (quetrus). On l’appelle aussi “Nœud de la Trinité”. Avec le fameux triskèle, c’est devenu l’un des symboles les plus identitaires de la culture celte.



Au fil du Nil


Puis elle se tourne vers les Egyptiens. Car s’il y a une civilisation incontournable et fascinante, c’est bien celle de l’Egypte des Pharaons ! Naturellement, Eugenia nous y invite avec sa collection “Au fil du Nil”. Elle s’inspire des vestiges archéologiques pour définir sa palette de couleurs. Le lin doré, très rare, s’invite dans ses confections. Car pour Lune de Lin, il est impossible de parler de l’Égypte ancienne sans évoquer l’or, précieux métal omniprésent dans l’art de cette civilisation. Les peintures et bas reliefs égyptiens la guideront également dans ses choix de motifs et symboles. Commence alors un travail minutieux d’assemblage de tissus, fixés et brodés un peu comme un puzzle. Un travail tellement délicat qu’Eugenia peine à trouver un atelier pour faire produire ses créations.

Oudjat :
Représente l’œil du Dieu faucon Horus, fils d’Osiris et Isis. Symbole de protection, ce motif est amplement retrouvé dans de nombreux vestiges de l’Égypte antique.

Néfertari :
Cette reine est la plus célèbre des huit épouses du pharaon Ramsès II. Sa tombe, dans la Vallée des Reines, est considérée comme l’une des plus belles d’Égypte.

Fleur de lotus :
Selon un mythe très ancien, le dieu solaire Rê serait né d’une fleur de lotus émergeant des eaux lors de la création du monde. Voilà pourquoi cette plante symbolise la vie et la renaissance.

Bastet :
Fille du dieu soleil Rê, Bastet est une déesse égyptienne représentée comme une femme à tête de chat ou une chatte noire. C’est la déesse protectrice du foyer, de la chaleur du soleil et de la maternité.

Toutânkhamon :
Jeune Pharaon dès 9 ans, il meurt à l’âge de 19 ans de causes encore mystérieuses. La découverte en 1922 de sa sépulture intacte avec un trésor de plus de 3000 objets magnifiques a depuis alimenté un mythe et une fascination qui perdurent.


Primavera


Les idées se bousculent ! Eugenia souhaite maintenant réaliser ses propres couleurs pour agrandir sa palette, dessiner ses propres pochoirs et libérer son imagination bouillonnante !

Elle rêve d’une chambre d’enfant réunissant le design de meubles, le textile et un projet pédagogique à travers des livres et des jeux.

En attendant, Lune de Lin célèbre à sa façon le retour du printemps et des beaux jours avec ses réalisations aux couleurs pastels, douces et poétiques “Primavera”.



Bientôt, d’autre palettes de couleurs prendront place dans son atelier. De nouveaux défis que Lune de Lin relèvera certainement avec poésie et élégance !

Pour tout renseignement sur ses créations, vous pouvez contacter Eugenia par mail, via Facebook ou Instagram.

LUNE DE LIN
Eugenia Royo Bau
Mail : atelier@lunedelin.com
Page Facebook
Instagram : @lunedelin

Vous pourriez également aimer...